Miaulement et malocclusions

Mewing and Malocclusions

La malocclusion, une affection dentaire courante caractérisée par un mauvais alignement des dents et de la mâchoire, a des implications importantes tant sur la santé bucco-dentaire que sur l'esthétique .

Cet article explore le lien critique mais souvent négligé entre le positionnement de la langue et le développement de malocclusions.
 
  
Posture de miaulement et dents tordues.
 

L'effet de la posture de la langue sur les malocclusions.

Lorsque l’on pense à la langue, ce sont souvent ses rôles dans la dégustation et la parole qui nous viennent à l’esprit.

Cependant, son importance va plus loin, notamment dans la façon dont il repose en bouche. Ce détail apparemment petit est crucial pour façonner notre arcade dentaire et aligner correctement la mâchoire.

Dans cette exploration, nous découvrirons les façons dont un mauvais positionnement de la langue peut conduire à des malocclusions.

De plus, nous verrons comment l'ajustement de la position de la langue peut être un facteur clé soit pour prévenir ces problèmes dentaires, soit pour en atténuer l'impact.

Les bases de la malocclusion

La malocclusion fait référence au mauvais alignement des dents et de l'occlusion, qui peut se manifester sous diverses formes telles que la supraclusion, la sous-occlusion, l'occlusion croisée et la béance .

Si la génétique détermine en grande partie la structure de la mâchoire et l’alignement des dents, les facteurs environnementaux et les habitudes, notamment pendant l’enfance, jouent également un rôle crucial.

La posture de la langue est un facteur important qui dicte la façon dont la mâchoire grandit en même temps que les dents.

Posture de la langue et son impact

Une posture correcte de la langue implique que toute la langue appuie légèrement contre le palais , juste derrière les dents de devant, sans toucher les dents.

L'effet de la posture de la langue sur la croissance de la mâchoire et des dents

Cette position soutient la forme naturelle de la voûte plantaire de la mâchoire supérieure. À l’inverse, une langue reposant bas ou une poussée de langue vers l’avant peut exercer une pression excessive sur les dents, entraînant potentiellement des désalignements .

Positions de la langue et malocclusions

Positions de la langue et malocclusion

  1. Occlusion idéale : La langue repose contre le palais, conduisant à une arcade dentaire large et un palais peu profond d'une largeur intermolaire de 42 mm, considérée comme idéale.

  2. Toucher les dents supérieures : La langue touchant les dents supérieures, souvent en raison de dents de sagesse encombrées, entraîne une largeur intermolaire de 37 mm et un encombrement mineur des incisives inférieures. La forme du visage reste bonne, avec peu de recours à l’orthodontie.

  3. Encombrement des dents supérieures et inférieures : Caractérisé par une malocclusion de classe 1-2 avec la langue ne reposant pas sur le palais. La largeur intermolaire est d'environ 30 mm, ce qui indique un encombrement modéré.

  4. Morsure ouverte/profonde : La langue exerce une force de division, mordant entre les dents, conduisant à une largeur intermolaire de plus de 34 mm, un mouvement dentaire vers l'intérieur et des marques sur la langue.

  5. Malocclusion de classe 3 : La langue repose sur le plancher buccal, provoquant l'effondrement de la mâchoire supérieure et la saillie de la mâchoire inférieure, ce qui entraîne une mâchoire plus longue au fil du temps.

Posture de langue basse et palais étroit

Une position basse de la langue , où la langue repose au bas de la bouche, peut contribuer à une mâchoire supérieure étroite ou à un palais très arqué .

Miaulement palais étroit

Mewing élargit le maxillaire et le palais

Cette condition entraîne souvent un encombrement des dents et une occlusion croisée, où les dents supérieures se trouvent à l’intérieur des dents inférieures.

Emporter

Comprendre le lien entre les positions de la langue et la malocclusion offre une nouvelle perspective sur les soins de santé bucco-dentaire préventifs.

Bien qu’elle ne constitue pas une solution autonome pour les malocclusions graves, une posture correcte de la langue (miaulement) peut jouer un rôle important dans le maintien de l’alignement dentaire et de la santé bucco-dentaire globale.

Cela nous rappelle à quel point de petits changements habituels peuvent avoir un impact substantiel sur notre bien-être.

Retour au blog